Apprendre la propreté à son chien

Ce qu’on entend par «propreté» lorsqu’on parle de nos chiens, c’est «ne pas uriner ou déféquer à l’intérieur». Éliminer est un besoin vital. Comment apprend-on la propreté à son chien ?

La méthode

Faire attention à son chien

Dans un premier temps, votre chien vous demandera une attention constante. Dès que vous le voyez en train de renifler pour chercher un coin où éliminer, vous devrez l’emmener dehors. Chez les chiens, cette attention est à renouveler aussi la nuit car ils ne peuvent généralement pas se retenir une nuit complète. Certains très jeunes chiots peuvent avoir besoin de sortir toutes les 2 ou 3 heures.

Les chiots ont généralement besoin de sortir :

  • juste après le repas ;
  • juste après une sieste ;
  • juste après une activité fatigante ou excitante.

Proposer des sorties calmes

Pour que le chien élimine, il aura besoin de se sentir en sécurité et d’être au calme. La course, les jeux ou le dressage sont à éviter au moment des sorties pendant l’apprentissage de la propreté.

Féliciter les bons comportements

Chaque fois que votre chien fait pipi ou caca en extérieur, il faudra le féliciter chaleureusement pour qu’il comprenne que c’est ce que vous attendez de lui. Vous pouvez rajouter les mots «c’est bien tu fais pipi» pour lui apprendre ces mots, ce qui pourra être utile en cas d’urgence plus tard. On n’oubliera pas les sacs à déjection.

Je ne recommande pas l’utilisation de friandises pour l’apprentissage de la propreté.

Et si il est déjà en train de se soulager ?

Si vous n’avez pas pu anticiper et que votre chien est déjà en train de faire ses besoins en intérieur, vous pouvez l’interrompre sans le gronder en lui montrant qu’il faut aller à l’extérieur (où il faudra le féliciter très fort !).

Il faudra aussi éviter de ramasser ou nettoyer devant le chien, qui risque de croire qu’en vous mettant à genoux vous souhaitez jouer avec lui. Dans ce cas il risque de recommencer très rapidement !

Combien de temps ça prend ?

Plus vous serez rigoureux et plus ce sera rapide. Cet apprentissage prend en général de quelques jours à quelques semaines.

La cage : une fausse bonne idée

L’utilisation d’une cage, notamment la nuit, peut être séduisante. En effet, les chiens n’ont pas tendance à faire leurs besoins dans leur lit. Cependant, je déconseille la cage pour l’apprentissage de la propreté car elle masque le problème sans le résoudre vraiment. De plus, elle enferme votre chien et peut le rendre anxieux.

Les alèses : encore une fausse bonne idée

Les alèses apprennent à votre chien à faire ses besoins à l’intérieur, sur des textiles. Attention aux vêtements qui traînent ou aux tapis ! Plutôt que d’apprendre à un chien à faire ses besoins dedans, puis à les faire dehors, autant lui apprendre directement à faire dehors n’est-ce pas ?

Un chien propre redevient «sale»

Si votre chien semble régresser dans l’apprentissage de la propreté, le premier réflexe à avoir est de l’emmener chez un vétérinaire pour surveiller sa santé.

Sinon, vous pouvez faire appel à un comportementaliste qui vous aidera à identifier les causes de ce comportement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *